A propos du peigne en corne



Les cornes proviennent d’Amérique du Sud, Afrique du Sud, Australie et parfois de France.

Pour fabriquer des peignes en corne de haut de gamme, il faut des cornes de bonne qualités qui sont après sélection récupérées sur de vieux animaux qui ont vécus en toute liberté dans la nature avec une nourriture saine. Ces animaux ne sont pas tués pour récupérer les cornes.

Contrairement au plastique :

Le peigne en corne est 100% recyclable, 100% Biodégradable.

Les peignes en corne n'endommagent pas la protection des cheveux !

Le peigne en corne lisse les cheveux, referme ses écailles. Un peigne ou une brosse en plastique les agresserait, arracherait de microparticules, userait davantage la cuticule. Les écailles sont refermées. Elles s’usent moins vite, sont brillantes et les cheveux sont soyeux.

La kératine est fragile : il faut donc privilégier une matière en affinité avec sa composition pour ne pas l’agresser.
Outre l’électricité statique qu’ils génèrent, le plastique et le métal n’étalent pas le sébum (qui composent notamment le film hydrolipidique de protection du cheveu et lui assure sa brillance et sa cohésion) et peuvent irriter le cuir-chevelu.

Vous n'avez plus besoin d'utiliser des produits chimiques pour démêler vos cheveux !

Outre le plaisir du contact avec la matière naturelle, la corne a en effet une qualité biologique exceptionnelle :

Sa texture riche en kératine est de la même nature que celle des ongles ou des cheveux !

C'est pour cette raison que le peigne en corne les protège car il ne produit pas d'électricité statique :

Le peigne en corne rend nos cheveux et nos barbes souples, brillants et soyeux.

Outre le plaisir du contact avec la matière naturelle, la corne a en effet une qualité biologique exceptionnelle.

Le peigne en corne ne pollue pas la planète et ses océans :

Un peigne en corne est 100% Bio, 100% Naturel et 100% entière recyclage en engrais de corne.

"La corne est un engrais naturel "

Chaque peigne en corne est unique, chaque corne est différente par sa couleur et son épaisseur.

La corne de bélier n'as pas de veines de couleur ce qui lui donne l'aspect translucide mais n'empêche pas toute son efficacité !

La durée de vie d’un peigne en corne ne peut être garantie, tout dépend de son entretien et du lieu de stockage.

Si l’on respecte les critères de conservation et d’entretien,  il n’est pas surprenant de retrouver des peignes en corne qui ont plus de 30 ans.

Un peigne en corne peut-paraître cher à l’achat, il faut environ 14 à 16 opérations manuelles pour fabriquer un peigne en corne de qualité, si on calcule son prix en fonction de son utilisation dans l’année sa rentabilité et son efficacité n’est plus à prouver :

Un exemple : Un peigne que vous achetez 24 € / 360 jours ne coûte que 0,066 cents par jour. (En ne l’utilisant une seule fois par jour)

Le peigne en corne qui faisait partie de notre quotidien, voire de notre intimité prend désormais une proportion sacrée !

On comprend mieux pourquoi au Moyen Age on trouvait des peignes en corne ou en ivoire dans les trésors d’église. Ils étaient certes utilisés en tant qu'objets liturgiques pendant certaines cérémonies comme l'onction des évêques, mais après avoir vu réaliser toutes les étapes de sa fabrication à partir d'une ordinaire corne de vache, de bœuf ou de bélier, le peigne devient sans aucun doute un objet d'exception utile et efficace.

!